Hôtel Littéraire Le Swann

- L'histoire de l'Hôtel Littéraire Le Swann - Un hôtel littéraire Hotel Paris
11-15 rue de Constantinople, 75008 PARIS +33(0)1 45 22 80 80 reservation@hotel-leswann.com

Depuis deux siècles, l’histoire d’un hôtel littéraire...

Depuis deux siècles, l’histoire d’un hôtel littéraire.

Pour mieux savourer les trésors proustiens, on se rappellera aussi que le bâtiment possède une magnifique architecture du XIXe siècle primée à l’exposition universelle de 1898. Les petits déjeuners se prennent sous une verrière Art-Déco. L’hôtel littéaire Le Swann était déjà un hôtel littéraire renommé à l’époque de Proust et accueillait de nombreux écrivains. Le célèbre poète hongrois Endre Ady y vécut lors de ses séjours parisiens entre 1904 et 1911. Une plaque commémorative a été posée par l’ambassade de Hongrie dans l’hôtel en 2008. On pense également à Guillaume Apollinaire qui habita un temps au 9 rue de Constantinople et descendit plusieurs fois à l’hôtel. C’est une belle occasion pour le Swann de faire revivre Proust dans ce lieu chargé d’histoire littéraire.

Chacun des six étages de l’hôtel littéraire Le Swann est dédié à un lieu mythique décrit dans le roman de Marcel Proust : nous voyageons ainsi de Combray à Balbec, du salon des Verdurin à l’élégant Faubourg Saint-Germain, jusqu’à Venise et ses artistes favoris. A chaque étage, on peut s’arrêter pour lire une citation retraçant l’atmosphère des lieux racontée par Proust.

Les 81 chambres de l’hôtel Le Swann portent le nom d’un personnage de la Recherche ou d’un artiste célèbre apprécié par l’écrivain, d’Oriane de Guermantes à Anna de Noailles, en passant par le Baron de Charlus ou le peintre Giotto.

On pourra lire dans chacune un texte présentant le personnage ainsi qu’un extrait choisi dans la Recherche afin d’aiguiser la curiosité du lecteur. Par ailleurs, de nombreuses citations ornent les murs de l’hôtel, des vitres des salles de bain – une lettre évoquant Baudelaire et une lettre proposant un rendez-vous à une jeune américaine -, aux murs de la salle du petit-déjeuner.

Il devient si facile d’aimer Proust quand on lit ces passages, tour à tour comiques et poétiques, toujours plein d’élégance et de finesse…

***

Le mot de l’Architecte, Aude Bruguière

L’hôtel Le Swann propose une atmosphère parisienne, proustienne et contemporaine qui évoque le « Temps retrouvé », le songe et la rêverie poétique propice à une halte calme… et inspirée. La salle de bains s’ouvre sur la chambre par une paroi vitrée que l’extrait d’une lettre de Proust intimise.

Deux artistes contemporains ont été invités à renouer pour les chambres de l’hôtel littéraire avec la tradition parisienne de foisonnement artistique et cosmopolite du début du XXe siècle.

  •  Un « petit poème de Lumière », lustre de papier japon du designer allemand Jörg Gessner revisite la lanterne magique de Combray, suggérant la confusion du réel et du songe.
  • Une photographie spectaculaire, oeuvre originale dédiée au Swann de l’artiste russe Alexeï Vassiliev, orne les têtes de lits, se joue des mouvements subtils du lustre en papier et recrée l’ambiance fantomatique proustienne du Temps retrouvé.

L’hôtel littéraire Le Swann, comme une membrane perméable vibrant entre présent et passé, nous invite ainsi à découvrir ou explorer dans son prisme, le dédale incroyable de l’oeuvre de la Recherche.

***

Je continue la lecture…

hotel-litteraire-le-swann-3 hotel-litteraire-le-swann-1 hotel-litteraire-le-swann-2
Meilleur tarif garanti
Annuler