Hôtel Littéraire Le Swann

- L'histoire de l'Hôtel Littéraire Le Swann - Le Swann et la haute couture Hotel Paris
11-15 rue de Constantinople, 75008 PARIS +33(0)1 45 22 80 80 reservation@hotel-leswann.com

Faisons une mention spéciale à la haute couture qu’apprécia tant Marcel Proust, fin connaisseur...

Faisons une mention spéciale à la haute couture qu’apprécia tant Marcel Proust, fin connaisseur.

L’hôtel Le Swann est fier d’exposer des créations uniques du célèbre couturier de la Belle Epoque, Jacques Doucet : le mantelet de velours aux pendeloques de jais porté vers 1900 par la Marquise d’Aligre et décrit dans la Recherche sur les épaules de la Marquise de Cambremer.

On verra également un superbe corset de robe du soir créé par Doucet vers 1898, en velours de soie violet et aux manches ballons soulignées d’un nœud de satin violet cardinal, avec une ravissante guimpe en dentelle.

Une chambre spéciale est consacrée au grand couturier de Venise, Fortuny, et ses créations d’un luxe oriental éblouissant, admirablement décrites par Proust dans son roman.

«Un chapeau à plumes, surmonté lui-même d’une épingle de saphir, était posé n’importe comment sur la perruque de Mme de Cambremer, comme un insigne dont l’exhibition est nécessaire, mais suffisante, la place indifférente, l’élégance conventionnelle, et l’immobilité inutile. Malgré la chaleur, la bonne dame avait revêtu un mantelet de jais pareil à une dalmatique, et par-dessus lequel pendait une étole d’hermine dont le port semblait en relation non avec la température de la saison, mais avec le caractère de la cérémonie. Et sur la poitrine de Mme de Cambremer un tortil de baronne relié à une chaînette pendait à la façon d’une croix pectorale.» Sodome et Gomorrhe, p 208

***

Je continue la lecture…

le-swann-et-la-couture-1 le-swann-et-la-couture-2
Meilleur tarif garanti
Annuler